· 

Création libre de juin-juillet 2020 : Marchand·e de sable

Toutes les participations pour la Galerie Onirique de juin-juillet 2020 sont archivées dans cet article, bienvenue !

 

Tout de suite, les statistiques :

 

4 participant•e•s 

2 illustrations - 2 textes

 

Belphégor - L'Apothicaire - Haira Kagura - Pandagraphe

 


Belphégor

L'avis du comité

 

THÈME : La réinterprétation urbaine du mythe respecte tout à fait le thème.

TECHNIQUE : Dans une construction maîtrisée, on découvre par étapes les éléments qui vont permettre d’aborder pleinement le contexte dans lequel se déroule l’histoire. Le déroulement est clair, l’exercice techniquement domestiqué. Les thèmes abordés le sont au travers du mythe, qui prend la dimension de fable contée. Le texte se prête à la lecture d’un jeune public comme d’un public plus mature, laissant chacun apprécier son moment dans l’histoire. On imagine que les plus petits pourront se laisser décrocher lors des élans politiques qui donnent à ceux-ci le luxe de se dissiper un instant. Court, presque trop, puisque le tout pourrait se permettre d’offrir plus de contexte encore.
 
APPRÉCIATIONS :

Blue : RAS, continue à nous régaler, ha ha ha ! J’aime cette façon que tu as d’effleurer des thématiques profondes avec humour, même si on aimerait vraiment que tu creuses parfois un peu plus :)

 

Arcaël : J’aime beaucoup cette histoire. Le parallèle entre problèmes contemporains et la légende m’a amusé. J’ai apprécié les clins d’oeils culturels glissés çà et là. Par contre, j’ai dû relire plusieurs fois la fin, inattendue, pour être sûr de bien comprendre… Mais c’est un humour qui me parle !


Meian’Jin : La réinterprétation satirique du thème est plaisante à lire. Le côté blasé mais pragmatique du personnage principal détonne avec l’attente que l’on devrait cultiver d’un tel conte. Le tout, malgré un creux au milieu du récit, aborde des sujets pratiques avec dérision, à la manière Jean-Louis Fournier. La chute, annoncée pourtant à quelques instants, reste aussi surprenante qu’osée.

 

Pour la prochaine fois, essaye de travailler sur les points suivants :
- Essaye d'ajouter plus de détails et d’exemples dans tes histoires, afin de donner plus de profondeur encore à tes univers et des réponses aux questions sans enjeux à tes lecteurices !

L'Apothicaire

« En lisant « marchand·e de sable », j'ai tout de suite pensé à celui qui verse son sable pour endormir les enfants. Je ne sais trop pourquoi, j'ai également pensé à la petite fille aux allumettes et j'ai alors pensé à faire un mélange des deux, tout en ajoutant une petite référence à Orbesonge. »

L'avis du comité

 

THÈME : Comme une impression de déjà vu, le thème est idéalement respecté. Au mot près. Nous avons là un mélange savamment dosé entre le mythe et l’interprétation littérale. Sans compter les clins d’œil à Orbesonge !

TECHNIQUE : Toujours dans un style très moderne, le choix des mots est à la fois simple et léger. Malgré quelques choix de ponctuation parfois inattendus, on retrouve la même construction dans l’agencement des paragraphes, découpés en scénettes. Le choix du contexte (météo, condition de vie, enjeux) laisse entendre la référence à La Petite fille aux allumettes sans le moindre doute dès les premières lignes. Les deux histoires sont mélangées avec simplicité et donnent à l’ensemble une cohésion qui offre à l’adaptation un côté très visuel. Moins fable que petit conte cette fois, on conserve malgré tout ce côté mélancolique qu’on aimerait confondre avec le terme « poétique ».

APPRÉCIATIONS :

Blue : Ton style est trop familier par moment pour moi et gâche un peu l’immersion de ce moment de littérature. L’équilibre entre les différents styles de lexique n’est pas encore parfait. Cela dit, je n’ai pas du tout décroché de ton histoire même si j’avais aussi deviné la fin ! J’aime beaucoup ta façon de décrire, très précise.


Meian’jin : Je commence à voir que tu aimes les histoires à chutes et je m’y préparais. Finalement, choisir de mixer deux contes nous donne des indices sur la fin mais n’en gâche pas l’appréciation. Bien que le tout soit finalement très attendu, l’histoire se laisse lire sans effort et s’offre le luxe de ne pas avoir de longueur ! Peut-être un peu déçu, dans ce contexte imagé de l’absence de métaphores au profit du littéral.

 

Pour la prochaine fois, essaye de travailler sur les points suivants :
- Fais attention à la mise en page. Tu aères très bien tes paragraphes, mais la présentation des dialogues peut être encore améliorée. Attention à la ponctuation qui laisse parfois perplexe dans ses choix.

Haira Kagura

« Le thème "Marchand de sable" m'a rappelé un petit jeu d'horreur de mon adolescence : The Sand man. J'ai donc voulu faire un dessin allant dans l'horrifique. »

 

L'avis du comité

 

THÈME : Le thème est très bien respecté, on aime que tu te sois dirigée vers l’aspect « négatif » de son interprétation.

TECHNIQUE : Cette fois la profondeur dans ton dessin est mieux respectée, grâce à ta gestion des flous et des nets. Félicitations ! Il y a un bel effort aussi  sur les ombrages et les lumières, en particulier au niveau du cou qui est très réussi. Cependant, au niveau des proportions le crâne est un peu plat et manque de volume. L’expression du personnage n’est pas horrifique comme tu le souhaiterais, mais reste expressive quand même, c’est vraiment bien. Niveau couleur, celle du sable est trop “clichée”, trop jaune irréaliste, et porte préjudice à la texture réussie de ton sable. Il tire un peu trop vers le vert et « irradie ».


APPRECIATIONS :

Blue : J’aime beaucoup ton style de painting, continue sur cette voie.

 

Holic : Tu es la seule dans les participations illustrées à avoir mis en avant une représentation « cauchemardesque » loin des comptines pour enfants, et je trouve ça vraiment original !

 

Pour la prochaine fois, essaye de travailler sur les points suivants :
- Fais attention de nouveau à l’anatomie : si tu prends une référence, tu verras qu’il manque un bout de crâne.
- Essaye de travailler avec des couleurs plus complémentaires entre elles, il y a des sites qui te permettront de trouver les bonnes harmonies.

Pandagraphe

« Cela m'a permise de tester beaucoup de choses sur une tablette graphique, les calques, les ombres, la magie. J'espère tout de même être dans le thème mais je me suis bien amusée ! »

 

L'avis du comité


THÈME : Le thème est en partie respecté même si on ne sent pas vraiment le côté « Orbesonge » abordé dans le sous-titre du thème :)

TECHNIQUE : Niveau cohérence ton dessin fait trop schématique dans sa composition et son style de trait/de colorisation… Normalement le ciel se reflète dans l’eau.
On remarque tout de suite que tu as fait du montage (les arbres sont similaires, les poses décalquées et pas assez retravaillées pour qu’on n’y voit que du feu). On ne voit pas assez les poignées de sable aussi.

APPRÉCIATIONS :

Blue : Belle illustration littérale de la marchande de sable ! Mais j’aurais aimé que tu creuses encore plus le sens de ton dessin.


Holic : On comprend bien la représentation de l’oasis dans le désert et la marchande de sable. Tu nous avais proposé des dessins sur papier, je t’encourage donc à persévérer sur tablette si ce sont tes débuts, afin de te perfectionner. Très bonne idée ton petit logo !

 

Pour la prochaine fois, essaye de travailler sur les points suivants :
- Pour que tu ailles plus loin en illustration en la mariant au montage photo (ton domaine d’expertise), il faudra faire attention à ne pas créer un trop grand décalage entre ton niveau de peinture numérique et ton niveau de retouches photo.

- Il faut absolument que tu travailles sur les ombres et les volumes, c'est trop plat.
- Attention à la perspective, inspire toi d’un paysage existant pour travailler les différents plans de ton dessin.