· 

Japan Expo 2019

Bonjour à tous.tes, Onironautes !

Depuis les conventions d'automne-hiver 2018, l’association n'a pas bougé officiellement dans des festivals. Nous avons cependant visité au printemps 2019 la convention Échos et Merveilles et les Geek Faëries, pour voir s'il serait intéressant d'y participer avec un stand. La réponse est oui, il ne reste plus qu'à proposer les dossiers et trouver le financement pour s'y rendre, ce qui est de plus en plus difficile, surtout avec l'échec de la Japan expo de cette année.

 

En attendant les sorties d'automne 2019 (Manga Dax, Japaniort et le Salon fantastique), nous avons continué sur notre lancée de l'année précédente en déstockant toute la partie fanarts qu'il nous reste des anciens bénévoles ainsi que nos badges. Nous n'avons pas le cœur de les jeter mais nous avons hâte d'en être débarrassés pour récupérer une table de plus pour les projets de l'association, qui ne bénéficie plus que d'un petit stand comparé à avant. L'absence de notre tonnelle s'est vraiment fait sentir, notre visibilité ainsi que nos ventes en ont beaucoup souffert malgré un bon emplacement et une nouvelle organisation/décoration.

 

Pour cette édition 2019 de la Japan Expo, nous avons proposé des attrape-rêves réalisés par mes soins et un petit jeu sur les réseaux sociaux pour gagner l'un de nos totebag mystère. Le tarot onirique est en cours ainsi que notre Livre dont vous êtes le héros, ces deux gros projets devant être présentés lors du Salon fantastique en fin d'année.

Pourquoi cette Japan Expo - convention sur laquelle nous comptons pour grossir notre budget - s'est mal passée ?

 

D'abord, nous devons faire plus d'efforts qu'avant pour intéresser le public à Orbesonge même si selon les calculs d'Arcaël, nous avons bien défendu notre univers. Sur quatre jours, à seulement deux derrière le stand  (impossible d'avoir un badge exposant supplémentaire : 96 € à 120 € !!), c'est très difficile de garder courage. Nous ne pouvions pas quitter le stand et avons raté nos habituelles visites auprès de nos amis exposants alors que cette convention est centrale.
Il y a aussi ce plafond auquel nous sommes normalement assigné (12€) qui est étouffant par rapport au prix du stand et empêche nombre d'amateurs de développer des projets originaux plus poussés. Aucun d'entre nous n'aura jamais les moyens de se payer un stand plus élevé dans le quartier "Passion" (600€ HT environ !!) au sein duquel il n'y a plus de plafond.
Enfin, nous avons été traumatisés par les nouvelles mesures autour du démontage des stands. Nous avons été pris en otage sur un parking pendant 2h (entre 18h et 20h) avec les camions professionnels.

 

Au final nous avons fait tous ces efforts juste pour apercevoir quelques un de nos amis et intéresser une petite dizaine de personnes à notre association. Pour information, nous avons à peine remboursé nos frais et notre stand, ce qui compromet non seulement notre participation en 2020 mais surtout nos projets associatifs faute de moyens. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les trois conventions prochaines se passent au mieux...

 

Merci de m’avoir lue.