· 

Coups de cœur de la Team #8

Par La Team

BD & Manga


End

Barbara Canepa et Anna Merli

 

Capitaine Blue : Imaginez… Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait. Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone… Si le silence, souverain, régnait jusqu'à ce que l'invisible ne soit vôtre… Tel est mon univers. Un monde où la berceuse du temps a cessé d'entonner sa complainte. Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge… J'ai 13 ans. Elisabeth est mon nom. Mes cheveux sont blancs comme la vie. Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer. Mais pour cela, il vous faudra mourir…

 

Gros coup de cœur pour ce livre-là,  dont j’attends la suite avec une grande impatience… (Les autrices bossent actuellement dessus apparemment !). J’aime tellement l’ambiance, les couleurs, le trait de cette bande-dessinée et vous savez - si vous nous lisez depuis quelques temps déjà - combien je suis fan de Barbara Canepa. J’ai la nostalgie des W.I.T.C.H, du coup, je suis peut-être mauvaise critique, mais si vous appréciez les environnements un peu gothiques et les histoires poétiques sur la mort et la vie, la lumière et les ténèbres, bref, le fantastique voire la sorcellerie, End est fait pour vous.

Djinn

Dufaux et Miralles

 

Eimiel : À quoi sert un harem ? Au plaisir d'un souverain bien sûr. Mais bien naïf celui qui le limite à cet unique but. Car il est dit : ''Satisfait un homme et tu obtiendras de lui tous les trésors de la terre''. Y compris ceux de la guerre. Voilà pourquoi le harem du sultan Murati, surnommé le sultan noir, est pour lui une arme plus puissante que bien des armées dont disposent ces Anglais, ces Allemands qui se disputent ses faveurs et son alliance. Fleur entre les fleurs, arme entre les armes, Jade, sa nouvelle favorite, est chargée par le maître d'Istambul de mener à bien l'assaut d'un diplomate anglais à travers son talon d'Achille. Sa femme…

 

50 ans plus tard, sa petite fille Kim Nelson tente de retrouver sa trace et avec elle, celle du trésor perdu du Sultan.

Une épopée à travers le temps qui mêle érotisme et aventures aux 4 coins du monde. On suit la quête de Kim qui, à travers l’histoire de sa grand-mère Jade tente de comprendre sa propre origine. J’ai dévoré l'ensemble de la série en peu de temps tant le parallèle entre les deux époques est bien construit et les personnages énigmatiques.

 

 

Keishicho 24

Hideki Ôwada

 

Random : Tetsunosuke est un jeune policier qui commence tout juste sa carrière. Plein de rêves, il s'imagine déjà auréolé de gloire et arrêtant les pires malfrats, mais pour commencer il doit faire de la prévention routière grâce... à un spectacle de marionnettes. Il déchante alors un peu mais sa participation involontaire dans la résolution d'une prise d'otage va le faire remarquer de ses supérieurs, pour eux, il est le prochain Bras de Fer...

 

J’ai découvert ce manga totalement par hasard, en tombant littéralement dessus (un petit problème de gravité ^^) et je dois dire que ça a été le coup de foudre immédiat. On y trouve de tout (amour, combat…) l’ensemble enrobé dans une approche complètement barrée et improbable. J’ai rigolé, mais rigolé sur celui-ci… bref si vous en avez l’occasion n’hésitez pas à le lire.

 

Livres illustres


Chattitudes 

Sayo Koizumi

 

Keep Illustratrice japonaise, Sayo Koizumi nous montre toute l’affection qu’elle a pour ses chats en réalisant ce petit ouvrage drôle et tendre où elle note ses observations et découvertes. Les illustrations m’ont fait craquer et l’humour est adorable, je crois que le terme qui décrit le mieux ce livre est : Kawaii <3

Les personnes qui ont un chat (ou plusieurs) ne manqueront pas de reconnaître leur petite boule de poils dans les attitudes félines décrites au fil des pages. La lecture ne vous retiendra pas très longtemps car Chattitudes se parcourt très rapidement.

Romans


Véridienne : Récits du Demi-Loup

Chloé Chevalier

 

Aoi : Le récit démarre sur une lettre signée de la main des héroïnes. Suit alors un récit qui enchaîne les journaux des différents protagonistes : suivantes, anciens suivants, roi, prince princesses et autres personnages vont vous conter comment le Demi-Loup, scindé entre Véridienne et le Eponas, va traverser les jours d’insouciance, de trahison et de guerre. Un témoignage de ce qu’était à la vie à l’époque où chaque souverain se devait d’avoir un suivant pour le seconder et veiller à ce que le pouvoir demeure toujours juste.

 

On ne doit pas juger un livre à sa couverture et c’est pourtant ce château rouge qui m’a attirée. Et j’ai enchaîné les 3 tomes sortis. Très captivants, les personnages sont très attachants et on sort des clichés des princesses Disney (ce à quoi personnellement je m’attendais en voyant le récit se concentrer sur les deux héritières du Demi-Loup). Les personnages sonnent tous très juste avec leur bons côtés comme leur mauvais, avec leurs choix très humains. Moi qui ne suis pas très portée par l’épistolaire, j’ai suivi certains échanges de lettres avec un grand intérêt. Je ne peux pas en dire trop sans vous spoiler mais ils sont à lire absolument.

séries


Dark

Baran bo Odar et Jantje Friese

 

 

 Bé NitoDans une ville d'Allemagne, une saga familiale avec un twist surnaturel. Quand deux enfants disparaissent, les relations de quatre familles sont exposées.

 

J’ai découvert cette série sur Netflix. A ma connaissance, c’est l’un des thèmes les plus difficiles à écrire. L’histoire est complexe, violente, insoumise et surtout impartiale. La V.O est un régal car cela vous plonge plus profondément dans cette petite ville allemande. Si vous êtes amateurs de réflexions sur la théorie du temps et de l’espace, de la puissance d’un choix sur trois générations et bien cette série ne va pas vous décevoir. Les protagonistes se débattent pendant toute une série aux longs épisodes mais nul ne peut combattre ce qu’il ne comprend pas. Terrible !

 

 

Souvenirs de Gravity Falls de Alex Hirsch

 

MercantilleSouvenirs de Gravity Falls raconte les aventures des jumeaux Pines, Dipper le frère et Mabel la sœur, âgés de 12 ans et résidant à Piedmont (dans l'état de Californie), dont les plans pour l'été sont bouleversés lorsque leurs parents les envoient chez leur grand-oncle Stan à Gravity Falls, une petite ville dans l'Oregon. Oncle Stan fait visiter la « Cabane aux Mystères » à Mabel et Dipper. C'est sa maison et son lieu de travail ; un piège à touristes hors de prix où les malheureux visiteurs découvrent un musée des bizarreries facturé à prix d'or. Dipper et Mabel découvrent un journal contenant tous les mystères de cette ville. Ils s'aperçoivent vite que Gravity Falls recèle de nombreux secrets et ils vont faire équipe avec leurs nouveaux amis pour découvrir ce qui s'y passe vraiment.

 

Un gros merci à Kashmyr pour m’avoir fait découvrir cette série complètement déjantée diffusée sur Disney Channel. C’est un vrai petit bijou aussi loufoque que joli, les décors sont vraiment très chouettes, les personnages attachants et il y a surtout un scénario bien développé. J’adore Mabel et surtout Dandynou, ce cochon a tellement de charisme <3 Cette série, c’est en fait un super combo ; d’un côté il y a l’aspect enquête avec pour toile de fond des mystères et de la chasse aux monstres qui me rappelle ScoobyDoo alors que d’un autre côté les situations et les personnages sont complètement barrés comme dans Teen Titan Go. Le tout donne une série qui rend accro. Et enfin il y a aussi les musiques/20 et LE GÉNÉRIQUE… un pur bonheur ! (Perso je regarde la série avec mes petits frères et sœurs pour plus de fun ^^)

Steven Universe

Rebecca Sugar

 

 ZorumeSteven Universe est un garçon pas vraiment humain… Il vit avec des humanoïdes venant d’une autre planète, les Gemmes, et est lui-même à moitié humain, à moitié gemme ! Ces dernières ont des pouvoirs et se sont données comme mission de protéger la planète Terre, et Steven, en tant que Gemme lui aussi, veut faire de même. Encore jeune et plutôt innocent, il essaie tant bien que mal de trouver ses propres pouvoirs ; d’aider ses amies, Pearl, Garnet et Amethyst ; et aussi de vivre sa vie d’adolescent humain.

 

Steven Universe est une série animée, destinée principalement aux enfants, que j’apprécie énormément pour beaucoup de raisons. Non seulement les dessins et les personnages sont attachants, mais les messages et les leçons données à travers cette série sont tout bonnement géniaux et très peu représentés en temps normal ! Je n’avais encore jamais vu un dessin animé pour enfants parler de consentement, de relations abusives, et de relations amicales et amoureuses d’une aussi jolie manière. J’ai tout simplement été époustouflée par l’épisode centré sur le consentement (de manière générale, et pas que sexuelle comme on a l’habitude d’entendre parler) par sa facilité à l’expliquer avec des mots et une représentation simple, quand, depuis qu’on est petit, personne ne nous parle de ce concept.

C’est une série formidable centrée sur les relations de toutes sortes, les émotions, le rapport aux autres, tout ce domaine, et je n’en attendais pas autant lorsque mes amis me l’ont présentée.

Bonus, c’est aussi une série très ouverte d’esprit et pleine de tolérance et d’amour, et ça fait du bien aussi de ce côté là. Difficile de vous en parler mieux sans vous spoiler l’histoire, alors je vous laisse découvrir par vous même cette formidable série ! Un site de streaming gratuit a même été créé par une association (Steven Universe Fantasy) pour permettre à tous de découvrir la série en toute légalité et facilité ;)

 

Film


La petite boutique des horreurs 

Frank OZ

 

Raxa Seymour est un jeune homme pauvre vivant dans la banlieue de New York et qui rêve de se sortir de sa condition. Travaillant chez un fleuriste, il va exposer une plante exotique étrange dans la vitrine pour faire décoller les affaires. Seulement, c’est là que la nature excentrique de la plante va chambouler sa vie.

 

Ce film est une comédie musicale avec pour acteur principal Rick Moranis qui a une place toute à lui dans mon petit coeur. C’est drôle, les chansons vous resteront dans la tête et vous découvrirez des personnages plus loufoques les uns que les autres. C’est pour moi le film parfait des après-midi pluvieuses qui vous redonnera le sourire et rechargera vos batteries pour les jours à venir ! La plante Audrey 2 est une superbe prouesse technique et vous découvrirez enfin pourquoi vous pouvez avoir vraiment très peur des dentistes…

 

Jeux Vidéo


FIFA 2017 - EA Sports

 

Meian'Jin : Jouer à FIFA, au-delà de la madeleine de Proust que tout joueur de PlayStation One connaît, m’a permis de faire quatre choses importantes.

  • Découvrir un mode Histoire (sans blague !). Un mode histoire dans un jeu de foot ! Un vrai, avec des dialogues, des choix réels, du drama et tout le bouzin !
  • En savoir plus sur le monde du football et donc mieux le comprendre dans ce qu’il offre de sale comme dans ce qu’il offre de beau.
  • JOUER AVEC LES ÉQUIPES FÉMININES ! Ok, une bonne fois pour toute, TOUT LE MONDE peut jouer au football, et flûte, ça fait du bien de voir enfin les femmes mériter la place qui est la leur !
  • Me réconcilier avec le football. Je pourrais parler pendant des heures des raisons pour lesquelles je ne regarde jamais le foot à la télévision et paradoxalement, je pourrais parler pendant des heures des raisons pour lesquelles j’aime ce sport.

Merci, c’est tout pour moi.


! Super smash mOvie !

Star Wars - The Last Jedi

Team Pour

Flech : Je n’ai jamais été attiré par les 6 premiers Star Wars, rien ne me motivait à les voir. C’est à partir du 7 que j’ai réellement été hypé par le phénomène. Et donc, en toute logique, je suis allé voir le 8 et je l’ai beaucoup aimé. Que ce soit l’histoire ou la réalisation, je me suis pris dedans, et je n’ai pas été frappé par d’éventuels non-respects de ce que la saga avait instauré auparavant. Certes, Leia dans l’espace, on a tous tiqué devant, mais sinon j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce film. Mention spécial pour la scène de destruction vitesse lumière, brillante par sa mise en scène, bien que je comprenne qu’elle pose des soucis (si c’est tellement cheaté, pourquoi personne n’y avait pensé dans les films d’avant ? Et pourquoi pas sacrifier un droïde ?).

Mercantille : J’étais assez sceptique avant d’aller voir le film. Néanmoins au fur et à mesure de l’intrigue j’ai trouvé que les incohérences étaient plutôt bien gommées et la fin carrément mieux que celle du 7. Les effets spéciaux sont géniaux et je n’ai pas été déçue par la 3D, au contraire je pense qu’elle aide à encore plus s’immerger dans l’histoire et à ne pas trop faire attention aux problèmes scénaristiques qui pourraient en faire tiquer plus d’un•e. J’étais aussi contente d’en apprendre plus sur Rey et sur les motivations de Kylo Ren. Un énorme bon point aussi pour les musiques, toujours aussi entraînantes <3 Bon par contre, la petite blagounette du début de Poe au Général Huxx c’était vraiment le malaise XD

 

Zorume : Je suis allée le voir avec la crainte d’être déçue. Toutes les critiques disaient que c’était le pire Star Wars, qu’ils avaient pris trop de risques… Bref, c’était le stress. J’en suis ressortie très contente et avec une incompréhension totale des critiques que j’avais pu voir vite fait auparavant ! Le film change, certes, mais je trouve que c’est en bien. Kylo Ren commence enfin à être un véritable personnage, qu’on peut apprécier et comprendre (dans le 7 il était vraiment horriblement nul, je l’ai détesté), Rey reste toujours le meilleur personnage de cette trilogie, le scénar ne fait pas de copié-collé du 5, comme les fans l’appréhendaient tant. J’ai beaucoup apprécié les prises de risques, toutes ces nouveautés par rapport à la force, aux nouvelles armes etc… Seul bémol de ce film… Le moment où Léia utilise la force, après avoir été explosée hors du vaisseau, en plein milieu de l’espace… Là c’était juste trop, pas cohérent… Mais c’est le seul point réellement négatif que j’ai par rapport à ce film, sinon, il était vraiment génial !

Team Contre

Aoi :  Non !!! Aoi est encore dans les contre, jamais contente celle-là ! Alors soyons clairs, j’ai kiffé en tant que film d’action et si j’avais dû donner ma 1ère impression je me serais mise dans les pour. Le problème, c’est que Star Wars fut un des sujets principaux de discussion suite à la séance et que manque de bol, bah se remater Star Wars Rebel et enfin voir Rogue One n’a pas aidé à ce que je sois gentille avec The Last Jedi. Ce que je reproche principalement, c’est qu’on a l’impression qu’on ne sait pas quoi faire des Jedi. On avait aussi nos scènes poignantes qui nous sont, à mon sens, volées dans ce film. Et je parlerais pas des scènes amenées de façon maladroites (notamment par rapport à la cause animale mais je vais pas m’étendre dessus, vous avez déjà du voir 50 vidéos qui en traitent). Bon et puis j’aime toujours pas Kylo Ren au point que ça modifie mon appréciation du film donc voilà en résumé : le film pète visuellement, y a plein d’action mais le scénar pèche, on survole ce qui faisait l’essence des Star Wars dans la première trilogie (la vieille j’aime pas la prélogie… oui j’aime rien et ?) et dans Rogue One qui arrivait à conserver ça malgré l’absence de Jedi.