Causerie rêveuse #5 - Qu’est-ce qu’être Artiste?

Par la Team

Nouvelle année, nouveau concept ! Retrouvez chaque mois un entretien entre nos onironautes autour d'une thématique liée à l’art, la psychologie, la philosophie, le rêve ou tout autre sujet digne de réflexion.

 L'Atelier du peintre. Allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique et morale,

Gustave Courbet, entre 1854 et 1855 , Huile sur toile

 

 

Arcaël : Une définition de l’Art que j’avais appris en philologie (la philosophie des sciences), c’est que l’Art est défini comme un mensonge… mensonge dans le sens « ce n’est pas la réalité ». Le mot Art est issu du mot Artifice, donc reproduction de la nature et de ce qui est vu. L’Art est donc la reproduction du vivant, du réel, mais ce n’est pas quelque chose de réel en soi. 

  

Mercantille : Pour moi, un Artiste, c’est quelqu’un qui est capable de susciter de l’émotion et qui sait faire passer quelque chose via le dessin, la musique, ou un autre support. Il exprime une vision personnelle.

 

Raxa  : Je rajouterai même qu’être Artiste, c’est être un créateur, peu importe que tu aies envie de transmettre de l’émotion, ou tout simplement du Beau, ou encore un concept, une pensée, une conviction… le truc c’est de vouloir créer, et de se donner les moyens de créer.

 

Aoi Milk : Si on part sur l’Art contemporain, l’Artiste s’éloigne tellement de la dimension poétique que l’on avait au début… c’est devenu très terre-à-terre en fait. Être Artiste maintenant c’est répondre à des normes dictées par des « élites », et je trouve ça un peu dommage...

 

Clow : C’est sûr… alors, ça ne tient sûrement qu’à moi, mais je pars du principe, en plus de tout ce que vous avez dit et qui est vrai, que ce sont les autres qui me considèrent comme un artiste, et pas l’inverse. Mais c’est surement un problème d’estime de soi je suppose.

 

Capitaine Blue : Ah oui ! Parce que, si tu crées quelque chose via un des dix Arts, tu es un Artiste, que tu le veuilles, ou non.

 

Kurosacha : Pour rebondir sur ce qu’a dit Clow, je reformulerais en disant qu’un Artiste, c’est quelqu’un qui répond « Oui ! » à la question « Est-ce que tu es un Artiste ? ». Par exemple, moi, je dirai non, je suis plus amenée à créer quelque chose en tant que Technicien dessinateur, plutôt qu’en tant qu’Artiste dessinateur. Sur la BD, j’ai participé à la mise en scène, mais si vous aviez voulu, vous auriez pu me remplacer par quelqu’un d’autre, ça aurait été pareil.

 

Arcaël : Ça n’aurait pas été la même chose si ça n’avait pas été toi, car tu as ta patte, ta façon de faire. Tu as donné une identité à cette partie là.

 

Capitaine Blue : Je suis bien d’accord, un Artiste est quelqu’un qui exprime son identité par la technique. Tu exprimes ton âme d’artiste à travers ton trait.

  

MisterFlech : Et est-ce qu’on peut avoir une oeuvre collective ? Quelqu’un qui est à la conception, et une autre personne à la réalisation. Ils n’ont, chacun, pas toutes les caractéristiques, mais ensemble ils les possèdent, on peut donc considérer je pense, que le groupe devient un Artiste.

 

Capitaine Blue : Définir l’Artiste revient à définir l’Art, un débat passionnant certes mais complexe… la définition même d’un Artiste n’est pas compliquée en soi, nous venons de le voir, mais certaines frontières de cette définition restent très floues.

 

 

Et vous, chers onironautes, êtes-vous d’accord avec nos rêveurs ?

 

 


Participez à notre causerie en laissant un commentaire :

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Benjamin Jaquet (lundi, 29 mai 2017 19:15)

    L'Art, avant d'être l'objet d'investissement, est la résultante d'une tentative de communication. C'est un message symbolique qui reflète la vérité d'un individu éprouvant le besoin d'être reconnu dans sa façon de communiquer des émotions. L'Art, donc, est la synthèse d'une pensée unique, distiller à travers un filtre tout aussi unique.

  • #2

    Antisélène (mercredi, 14 juin 2017 17:38)

    A l'heure actuelle, je partage ce que "je pense" connaitre sur l'art, l'artiste.
    L'art existe à partir du moment ou il y a une production dans la réalité.

    Etre artiste, c'est essayer de communiquer avec les autres via un support.
    Selon un critique que j'ai eue l'occasion de connaître, c'est aussi celui ou celle un peu bloqué dans son monde. Pour vous partager mon expérience d'"artiste", je me retrouve sur ce dernier point qui me semble pertinent... bien que pour le moment, je ne peux qu'en faire un hobbie. Pour vous partager mon expérience, j'ai beaucoup de difficultés à faire ce qui ne vient pas de mes entrailles et c'est une nécessité que je ne peux éviter guère longtemps.

    Parait-il que être artiste, c'est aussi être entier dans sa création. Elle contient le concept et le rendu.

    La phrase de Kurosacha est bien trouvée. Il fait une différence avec "le technicien dessinateur" et "l'artiste dessinateur" ce qui selon ma réflexion est synonyme de "Artisan" et "Artiste". La différence est peut-être ici : L'artisan s'occupe d'une commande dont des règles sont définies par le bénéficiaire et met donc partiellement de lui-même dans sa création alors qu'une réalisation artistique, ce sont les propres règles que l'artiste partage, que ce soit dans l'idée, dans le trait ou le support concerné.

    Tout n'est pas mauvais dans l'art contemporain. Des réalisation très intéressantes se trouvent en son sein. Simplement ce qui ne va pas, ce sont les travaux qui sont trop hermétiques, parfois à côté de la plaque.
    Il se comporterai peut-être mieux si il était davantage "terre à terre"... en jouant sur les mots.

  • #3

    Atsélène (vendredi, 16 juin 2017 19:45)

    Je me suis rendue compte que j'avais oubliée un petit truc.

    La phrase " Tu as donné une identité à cette partie là." c'est un problème selon ma réflexion. ça en vient à se s'abandonner soi-même à quelque chose, voire à quelqu'un alors dans ce cas, où est arrivé "soi-même ?" : Est-ce qu'il s'est dégradé dans un objectif, où les meilleures facettes renvoyées dans une seule personne ?...
    un peu comme dans les recherches sur le fanatisme ou le charisme finalement.
    Pour vous simplifier tout ça; je peux vous parler à nouveau des religions.
    Un dieu est précisément, au sein de ses recherches; représentant un idéal recherché par la communauté à une certaine époque. J'ai péché ça sur un blog : " les dieux ne sont que des idéaux collectifs personnifiés" (Durkeim).


  • #4

    Atsélène (vendredi, 16 juin 2017 20:04)

    J'ai fait une faute à Durkeim, c'est Durkheim* Pardon.

  • #5

    Asthenot (mardi, 20 juin 2017 16:03)

    @Atsélène ce sujet est un débat que j'ai régulièrement avec la communauté des illustrateurs ou du milieu de la Bd etc..
    C'est assez difficile d'en cerner la limite, mais il faut comprendre que si on définit artiste comme étant "un talent" issu ou non d'un travail acharné sur/avec un outils, l'ensemble des personnes créant quelques choses de leur propre mains sont donc des artistes.

    Seulement on rentre donc dans le domaine où il y a une grosse différence entre artisan (comme le dit Kurosasha) et artiste. Dans un domaine que je maîtrise plus entre illustrateur et artiste.
    L'artiste a un besoin d'expression, il ne crée pas par envie de plaire mais pour transmettre des idées qui sont propres à l'auteur.
    Je pourrais débattre longtemps sur le sujet :)




  • #6

    Atselene (dimanche, 25 juin 2017 12:08)

    Si tu es d'accords on peut en discuter ! J'en serait ravie. Sujet fort intéressant.