La Playlist Onirique #2

Qu'est-ce que la musique ?

Tout le monde l'écoute mais personne ne se demande pourquoi.

Qu'est-ce que le rêve ?

Tout le monde en fait mais personne ne sait ce qu'ils sont véritablement.

 

Pourtant nous, explorateurs oniriques d'Orbesonge, savons à quel point ils sont importants. Nous vous proposons donc dans cet article mensuel les musiques qui inspirent actuellement nos artistes. Ils vont tenter par la même occasion de décrire leurs ressentis.

Afin de vous faire voyager et peut-être même rêver, vous pourrez retrouver tous les mois une nouvelle playlist sur notre chaîne Youtube.


Aldréziah

Je me dis souvent que j’écoute une musique parce qu’elle est jolie pour son rythme, ses instruments et ses paroles et uniquement pour cela. Je ne serais pas capable d’argumenter sur la question du chanteur car en général je l’oublie trop vite… J’aime et je retiens une chanson pour les émotions qu’elle me provoque. J’ai choisi celle-ci car elle reflète bien mon humeur ces derniers temps : nostalgie d’une page qui tourne. Et oui c’est vrai !


Aoi

Parce qu’il a fallu que je sélectionne un morceau parmi tous et que si je devais en donner un ce serait celui-là. J’avoue que je n’ai découvert que tardivement le Genesis de Peter Gabriel (Phil quand tu nous tiens !) et ces personnages m’ont enchantée autant que sa voix. C’est donc avec plaisir que je vous laisse (re)découvrir Dancing with the Moonlit Knight.


Askew

Je vous partage un de mes souvenirs d’enfance (peut-on le considérer comme tel, vu que je joue toujours à ce jeu ?), cela peut paraître étrange mais cette musique me donne des frissons depuis que j’ai 8 ans … *essuie une petite larme*.


Asthenot

Connu ou inconnu, je ne saurais dire, ce groupe est un ovni mais est souvent adoré ou totalement ignoré. Diablo swing orchestra a été le groupe qui m’accompagne tout ce mois de novembre. Entraînant et dynamique, je ne peux que vous conseiller de le découvrir et en faire un de vos groupes de danse/art/ambiance de base. A la croisée entre jazz et métal en ajoutant une grande part de musique folklorique. Ce genre me met de bonne humeur et me donne envie de me déchaîner artistiquement dans mon atelier.


Blue

Je suis une grande fan du jeu Undertale. J’écoute l’OST en boucle depuis plusieurs semaines et j’ai eu un coup de coeur pour cette intelligente reprise de Nathanaël Platier. Il s’agit de la fusion de deux thèmes, avec l’accent mis sur des instruments à connotation militaire. Tout est donc parfait pour moi. J’adore quand une musique de combat est réalisée avec un semblant d’orchestre, que cela donne l’effet d’une marche et me mène sur les sentiers inspirants de la fantasy, avec toute la hargne qu’il faut pour abattre le travail à faire.


Flech

Aujourd'hui je vous partage la musique de la place Delfino jouée en gamme mineure. Une formidable réinterprétation du morceau de Super Mario Sunshine qui lui donne une teinte crépusculaire.


Kashmyr

En ce moment, je suis plus branchée sur Glitch Mob. Sur ma playlist j'attends surtout avec impatience que Beauty of the Unhidden Heart soit le morceau suivant. Dense et intense, il me donne des frissons à chaque glich ou texture sonore. Entre la voix soyeuse et le granulé des effets, c'est une vraie expérience sensorielle qui se manifeste. C'est cette intensité et cette passion qui m'inspire, et me relaxe.


Kurosacha

Cette fois-ci, je propose quelque chose de plutôt classique, mais efficace. J'ai pour habitude d'écouter des OST d'animes qui m'ont plu pendant que je dessine, mais celui-ci est parmi ceux qui me font le plus d'effet. Surtout quand il arrive au bon moment. Ça me donne l'impression d'agir de manière épique (alors qu'en réalité pas vraiment).


Lady Sly

Je suis une grande fan de Final Fantasy IV et de son univers enchanteur. Il existe une version “celtique” de l’OST qui s’appelle Celtic Moon. Il y a des titres que je n’aime pas du tout (parce que je ne les aime pas spécialement dans l’OST d’origine) mais certains sont simplement sublimes. Je commence par Theme of Love, non pas parce que je suis une romantique (bwarf !) mais parce qu’il fallait bien en choisir un ! Il est beau et apaisant.


Linelana

J’ai eu un gros coup de coeur pour ce film, d’autant plus que j’adoooooore l’artiste, aka Florence + The Machine. J’apprécie la poésie de ce morceau-là particulièrement, c’est très joli à l’oreille. Bref, I LOVE IT.


Meian'Jin

La première musique qui m'est venue en tête est une déclaration d'amour du groupe sud africain de Zef, Die Antwoord. Et puis à mon agréable surprise, j'ai vu que notre Mermaid préférée avait déjà opté pour cette solution. Je me vois donc dans le devoir de partager avec vous une autre musique qui me fait vibrer en ce moment, tout simplement parce qu'elle parle de ce que j'aime et qu'elle le fait avec humour ! Je sais, c'est un peu "hors concours", mais il y a des paroles, un air, du rythme... C'est de la musique !


Mercantille

Moi j’aime les OST de films et je dois dire que celles de Star Trek sont justes superbes, épiques et pleines d’émotion. Celle-ci tout particulièrement avec ce côté un peu asiatique et puis la reprise du thème principal à la toute fin… *frissonne* Le compositeur n’est autre que Michael Giacchino, qui a notamment composé les musiques de Vice-Versa et Là-Haut. Cette musique m’apaise et je trouve qu’elle est parfaite pour trouver l’inspiration quand je dessine.


Miejiriel

Mélancolique et épique à la fois, cette montée en puissance douce et lente me touche à chaque écoute. Le drame qu’elle décrit est poignant tout autant que le clip qui transcrit les paroles de la chanson en langue des signes (anglaise) dans une atmosphère de fin du monde. En plus cette piste a été conçue comme le premier titre d’une OST et comme Mercantille, je suis un grand amateur d’OST.


Raxa

Je ne sais pas pourquoi, mais ces derniers temps j’aime écouter cette chanson. Moi qui ne suis pas du tout typée RAP en temps normal... Mais j’aime le rythme et la voix enfantine de Yolandi, et lorsque que je dessine, j’ai comme l’impression que c’est le parfait tempo à suivre pour mon crayon.


Tek Terry

Une playlist entière sur une série de jeux qui a marqué mon enfance, celle des Donkey kong Country. Je tenais à partager celle du dernier jeu sorti, composée par la même personne qui s’est occupée des OST des trois premiers jeux. Il nous a offert des remix des anciens thèmes mais aussi des nouveaux qui montrent combien cet OST est ‘’ambiancé’’, reposant et entraînant à la fois ! Un petit must quand je suis en plein boulot !



Et la playlist qui les regroupe toutes :


Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Meian'Jin (mercredi, 23 novembre 2016 01:07)

    Encore un moment musical agréable. Malgré quelques suprises, l'impression reste que chacun de vous vibre vraiment à travers ces musiques. Ca défrise les belettes !

  • #2

    Capitaine Blue (mercredi, 23 novembre 2016 13:44)

    Nan nan nan Meian, ça ne peut DÉCEMMENT PAS défriser la moindre belette, j'en sais quelque chose en tant que reine de ces adorables créatures v__v
    Tu les as vexées. Change d'expression, ou il t'en coûtera X)

  • #3

    Asthenot (mercredi, 23 novembre 2016 16:24)

    On se calme où j'en prend un pour mes expériences!
    De belles découvertes et une énorme redécouverte (merci @Raxa :D).
    Un jour nous serons bel et bien obligé de l'admettre ce n'est pas moi le plus étrangement sale et dévergondé du groupe, ma réputation est surfaite.

    Fondons le mouvement des belettes frisés. Elles sont dénigrés à travers des propos au combien outranciers et condescendants vis à vis de leur liberté capillaire sous la dictature de notre capitaine.
    Je dis oui au défrisage des belettes par la musique, oui à la liberté de choix d'une belette, libérons la belette de ses boucles et partageons cette musique !

  • #4

    Capitaine Blue (mercredi, 23 novembre 2016 17:56)

    Mutinerie ?
    *prépare ses belettes de combat et charge ses pistolets*

  • #5

    Meian'Jin (jeudi, 01 décembre 2016 13:56)

    Diantre, j'ai créé un mouvement qui me dépasse ! Me voilà responsable d'une vague subversive de libération capilaire !
    Je ne puis m'empêcher de penser maintenant à des belettes avec des permanentes...