à la découverte de Manga Mania

Cette année, la Team continue de tester de nouvelles conventions partout en France. C'est donc tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers la Manga Mania de Montélimar. Nous ne sommes allés dans le Sud-Est qu'une seule fois en deux ans, et c'est fort dommage puisque nous tentons de couvrir tout le territoire afin d'élargir notre réseau et rencontrer de nouvelles personnes. Malheureusement, Bordeaux est assez loin des endroits où les conventions du Sud s'organisent (Mang'azur, Herofestival, Japan expo sud...). Marseille est le maximum pour nous question distance et prix. Le chef-lieu du nougat étant plus proche que Marseille, nous n'avons pas hésité à tenter l'aventure. 
Nous savions que les locaux étaient réputés. Récent, confortable, le palais des congrès de Montélimar n'a rien à envier à celui de Tours par exemple (que nous adorons). La route n'a pas été trop désagréable vendredi, et nous sommes arrivés à 19h pour installer le stand.
Ça n'a pas été bien difficile, puisque nous n'avions qu'un petit stand, à cause du manque de place dans la salle d'exposition. Du coup, l'espace "Dessins à la demande" a sauté, ainsi que la déco, la tente, etc. Après l'installation, direction un hôtel miteux partagé avec KulturRock Créations pour passer une première nuit inconfortable avant le début de la convention. Au moins, il était idéalement situé.

Samedi matin, après un petit déj' rapide dans la voiture, nous avons fait le tour des deux salles de Manga Mania et croisés divers guests qui n'avaient pas choisi de se rendre aux Geeks Faëries : les Vox Makers, la team Maliki et Noob. Nous étions quatre onironautes seulement : Arcaël, Mercantille, Blue et Meian'Jin. Revoir ce dernier a été un grand plaisir, il est très difficile de le voir ailleurs que dans le Sud ! Il portait son superbe costume d'Allégore et a beaucoup impressionné les visiteurs. Meian a fait de belles photos que vous pouvez voir plus bas mais à part ça, nous nous sommes ennuyés plus que d'habitude. Sans nos activités habituelles et une plus grande partie de l'association auprès de nous, il fallait s'y attendre.

Dans notre zone, nous avions à notre gauche les joyeux lurons de l'Atelier du Dragon, qui n'avaient pas beaucoup de place non plus, et Retro Geek's style, à notre droite, une association spécialisée dans le Bead Sprite. En face, l'espace jeux vidéos avec de nombreuses consoles, qui égayaient un peu notre temps. Avec nos voisins, nous avons pu sympathiser et discuter de nombreuses choses, ce qui est tout aussi enrichissant que de rencontrer un public nouveau. Nous avons causé douanes, car ces dernières "descendent'' de plus en plus dans les salons et sanctionnent les pro qui font de la contrefaçon. Nous pensons à tous les amateurs qui n'ont pas de statut juridique et qui vendent au black. Nous avons l'impression qu'une grande répression est en cours ces derniers mois et nous nous demandons comment cela va bien pouvoir se finir... Bref, nous avons eu du mal à rentabiliser le stand et le déplacement. Il y a eu des soucis au niveau de l'organisation. Pas de climatisation le dimanche, pas beaucoup de lumières à cause des spectacles sur la scène principale, beaucoup de bruit. Nous avons aussi été obligés de remballer le stand le samedi soir pour laisser place au concert de la nocturne du festival. C'était vraiment rageant d'être obligés de plier bagage comme ça et nous avons dû nous lever tôt le lendemain pour recommencer la mise en place. Nous ne savons pas encore si nous reviendrons à Montélimar l'année prochaine, malgré la gentillesse du staff et le nombre d'entrées satisfaisantes pour la taille de cet événement.

A présent, nous sommes très occupés à préparer la Japan Expo de cette année qui, nous l'espérons, sera encore meilleure pour l'asso que la précédente :)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0